Dématérialisation des services publics : ATD Quart Monde tire la sonnette d’alarme

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaque mois dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Responsable du département numérique d’ATD Quart Monde, Michel Lansard constate les impacts négatifs de la dématérialisation des services publics sur l’accès aux droits. Grâce au lancement du Réseau Wresinski du numérique, il espère développer la réflexion sur l’inclusion numérique pour tous.

ATD Quart Monde est signataire, avec près de 300 associations, collectifs ou syndicats, d’un Manifeste pour un service public plus humain et ouvert à ses administrés, publié le 22 février. Quel est l’objectif de ce texte ?

Avec ce manifeste, nous souhaitons tirer la sonnette d’alarme quant à certains impacts négatifs de la dématérialisation des services publics sur l’accès aux droits. Nous constatons que cette dématérialisation s’accélère et que cela provoque de grandes difficultés pour tous, voire une perte de droits pour les personnes en grande précarité. Cette problématique n’est pas seulement nationale. J’ai ainsi assisté le 19 février à une Université populaire Quart Monde à Bruxelles, sur ce thème, et on retrouvait la même situation globale.

Nous voyons que cette dématérialisation croissante, à marche forcée, crée beaucoup de peurs et entraîne aussi un développement du non-recours, comme le montre le rapport de la Défenseure des droits,  publié le 16 février.

ATD Quart Monde est aussi signataire d’un appel pour le “Printemps des services publics”, pour que chaque Français puisse avoir accès aux services publics dont il a besoin. Il est important de diffuser cet appel, de répondre et de partager l’enquête visant à recueillir les sentiments, attentes ou interrogations des citoyens sur les services publics.

Pensez-vous que l’État ait conscience des difficultés engendrées par la dématérialisation ?

L’État a fait des progrès ces dernières années. Il a mis en place le Pass Numérique, qui permet d’accéder à des services d’accompagnement numérique. Il a lancé le recrutement de 4000 conseillers numériques et le développement de 2000 Maisons France Service, pour simplifier la relation avec les services publics. Tout cela va dans le bon sens, mais ce n’est souvent pas pensé avec ceux qui en ont le plus besoin.

Derrière ces actions se trouve toujours l’idée que ce sont les personnes qui ne comprennent pas l’importance de la numérisation, qui sont en retard. Mais l’État a pleinement sa part de responsabilité ! On oublie que l’informatique n’a jamais simplifié quelque chose de complexe. Il faut simplifier en amont. On en est loin.

Il faut surtout penser les projets avec ceux qui vont les subir. Cela concerne les agents des administrations comme les citoyens. Et il faut le faire surtout en priorité avec les personnes les plus éloignées du numérique. Cela doit se faire dans la conception, la réalisation, la mise en place et l’évaluation permanente des sites internet, des applications en ligne…

Petit à petit, nous arrivons à faire comprendre cette idée. Une grande métropole a, par exemple, pour la première fois en décembre dernier, demandé que des militants Quart Monde soient bêta-testeurs sur une application qu’elle développe sur smartphone. Les résultats de ce travail ont montré que le projet devait être amélioré sur plusieurs points. La Métropole a donc réellement écouté les difficultés rencontrées et va modifier son projet, c’est positif. Nous espérons qu’avec le développement du Réseau Wresinski du numérique, nous allons pouvoir agir plus largement avec des personnes et des organismes soucieux de la place des plus exclus.

Quel est le rôle de ce réseau ?

Le Département numérique d’ATD Quart Monde, qui regroupe actuellement une quinzaine d’alliés partout en France, a décidé de créer en janvier 2022 son réseau Wresinski du numérique, dont le nom n’est pas encore définitif. Ce réseau regroupe des membres du Mouvement et des personnes ou organismes qui n’en sont pas membres, mais portent la même préoccupation de l’inclusion numérique pour tous.

Nous envisageons, entre autre, de développer des groupes de travail sur l’intelligence artificielle et la pauvreté, sur la dématérialisation, la conception des sites, formulaires et autres applications, les actions d’inclusion numérique, le droit à la connexion et différents sujets en fonction de l’évolution numérique de nos sociétés… Il s’agit d’ouvrir la réflexion au-delà des membres d’ATD Quart Monde.

Le forum annuel des Interconnectés, une association d’élus et de responsables informatiques de collectivités françaises, est une bonne occasion pour faire réfléchir à un tel réseau avec tous ceux et celles qui ont le souci de bâtir un numérique digne pour tous et toutes. J’y interviens le 3 mars, dans une table ronde, sur le sujet “penser un numérique émancipateur, porteur de nouvelles opportunités pour la société civile”. Car si le numérique, mal pensé, ajoute de l’exclusion à l’exclusion, il peut être un outil fantastique de lutte contre l’extrême pauvreté. À nous de nous en saisir !

Pour en savoir plus sur le Département numérique d’ATD Quart Monde et le réseau Wresinski : departement.numerique@atd-quartmonde.org

Laisser un commentaire

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 62%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Vous interpellez

sur X

.,

Ceci se fermera dans 0 secondes

Ceci se fermera dans 0 secondes

Vous interpellez

par Email

« * » indique les champs nécessaires

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter