Les jeunes d’ATD Quart Monde engagés en Europe se rencontrent à la ferme de Wijhe 

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaque mois dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

La reposante et calme ferme de Wijhe, située aux Pays-Bas, a accueilli une dizaine de jeunes qui se mobilisent pour ATD Quart Monde à travers l’Europe. Lors d’une rencontre de cinq jours, qui a eu lieu du 31 août au 03 septembre, des Espagnols, des Polonaises, des Français, des Belges et un Allemand ont pu croiser leurs engagements. Thomas Rigollet, actuellement en volontariat associatif à la Maison Quart Monde France de Montreuil, nous raconte ce rassemblement.

La ferme de Wijhe est, au même titre que la Bise un lieu de vacances pour les familles en situation de précarité. C’est aussi un lieu de rencontres et de formations qui permet de réunir des personnes engagées au sein d’ATD Quart Monde. Cette rencontre a été pensée et organisée par l’équipe Europe qui avait la volonté de réunir différents jeunes qui s’engagent à ATD Quart Monde et ayant des actions différentes afin de pouvoir comparer les dynamiques de chaque pays.

Un premier moment pour apprendre à se connaître

Après un voyage plus ou moins long en train ou en avion, tous les participants sont arrivés en fin d’après-midi. Chacun a pu échanger dans la bonne humeur en jouant notamment à la pétanque. Après un repas préparé avec les légumes du potager, la soirée s’est prolongée pour certains par des jeux de société.

Le deuxième jour était important pour apprendre à se connaître. Chaque participant a pu dessiner son “tree of life” (arbre de vie) afin de parler de son histoire et de son engagement. Les racines représentaient notre famille, le tronc, nos influences et nos aptitudes, les feuilles de l’arbre ce que nous avions accompli.

Par la suite, nous avons présenté notre arbre aux autres. Pour certains, l’engagement commence avec la volonté de faire changer les choses et de faire en sorte que d’autres personnes puissent aussi s’engager. Plusieurs des participants ont découvert ATD Quart Monde durant leurs études et ont décidé de s’engager à cette période. Pour beaucoup, l’engagement fait suite à un sentiment d’injustice et d’une inaction politique. S’engager, c’est aussi se reconnecter avec l’humain et développer la solidarité à petite et grande échelle.

Les membres de l’équipe Europe ont aussi participé à cet exercice et ont pu nous parler de leur expérience en tant que volontaires permanents.

Des questions qui nous animent tous et toutes

Pour le deuxième jour, nous avons fait des groupes afin de réfléchir à des questions que nous nous étions posées au préalable. Comment arrivons-nous à faire la différence entre notre vie privée et notre vie de personnes engagées ? Comment être reconnu d’égal à égal en tant qu’individu en questionnant notamment l’importance des statuts à ATD Quart Monde ? Peut-on être ami avec un militant ou une famille en situation difficile ? Ces questions en ont appelé beaucoup d’autres. Chaque groupe a choisi une question et en a longuement discuté avant d’en faire un retour à tous les participants.

Ces moments ont été importants puisqu’ils nous ont permis de percevoir qu’il y avait des différences entre les jeunes engagés, notamment sur nos statuts et sur nos méthodes d’actions. C’était tout aussi important de mettre en lumière les similitudes que nous partagions, notamment sur les différents questionnements que nous avions en commun.

Pour le dernier jour, après avoir échangé à nouveau sur nos interrogations, l’après-midi a été l’occasion de réaliser des pompons, afin de décorer un arbuste créé de toute pièce avec des branches récupérées dans la forêt et du scotch. Cet arbuste symbolise désormais cette rencontre entre jeunes d’Europe. Nous avons pu aussi écouter les histoires de chacun avec des photos à l’appui pour décrire les actions réalisées sur le terrain.

Renforcer le lien entre les jeunes d’Europe engagés pour ATD Quart Monde

Au-delà des ateliers, ce moment a été une formidable occasion pour rencontrer des jeunes qui s’engagent et qui portent les valeurs d’ATD Quart Monde. Vir, engagée à Madrid, en Espagne se confie sur la rencontre :

Avant cette rencontre, j’avais le sentiment qu’ATD Quart Monde était constitué de personnes plus âgées. On a l’habitude, surtout quand on est dans une petite équipe d’être entouré de volontaires permanents qui sont là depuis un long moment. On les apprécie beaucoup et ils nous apportent énormément de choses. Cependant, avoir l’opportunité de rencontrer d’autres jeunes qui ont le même engagement que moi à réellement changé ma vision d’ATD Quart Monde. Je me sens davantage ancrée dans le Mouvement. Ces quelques jours m’ont permis d’échanger, d’apprendre et de co-créer dans un ‘safe place’ (lieu sûr) où nous partagions beaucoup de choses, mais aussi où nous pouvions discuter et réfléchir sur notre place au sein d’ATD Quart Monde. En tout cas, cette rencontre a été une formidable expérience de lien et de travail entre membres d’ATD Quart Monde avec qui, avant même de se rencontrer, nous avions tellement en commun !”

À travers des réflexions, des moments de convivialité comme des sorties à vélo, la préparation de repas et apéritifs, un moment de chantier, ou la participation à différents jeux, une réelle solidarité s’est constituée à la suite de cette rencontre, avec l’envie d’aller plus loin et de construire ensemble notre engagement au sein d’ATD Quart Monde sans se limiter à notre propre zone géographique. Thomas Rigollet

Laisser un commentaire

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 62%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Vous interpellez

sur X

.,

Ceci se fermera dans 0 secondes

Ceci se fermera dans 0 secondes

Vous interpellez

par Email

« * » indique les champs nécessaires

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter