Un chantier d’été pour « sortir de sa bulle »

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaque mois dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Pendant l’été, huit chantiers ont été organisés par ATD Quart Monde, permettant à une centaine de jeunes de se retrouver autour d’un travail manuel et d’échanger sur la manière dont ils voient le monde.

Assise dans le sable, truelle à la main, Sonia aligne consciencieusement les pierres pour paver un chemin. La jeune fille, qui vient de terminer une année de classe préparatoire littéraire, n’a pas vraiment l’habitude de réaliser ce type de travaux, mais elle écoute les conseils de Téo. À peine plus âgé qu’elle, cet informaticien enchaîne les chantiers depuis un peu plus d’un mois et maîtrise maintenant certaines techniques.

Quelques mètres plus loin, un mur s’est effondré lorsque les jeunes ont voulu enlever le lierre pour refaire la toiture de la bergerie. Jessy, Maëlys et Jeanne ont déjà commencé à préparer le mortier pour le reconstruire. Du 13 au 17 juillet, ils sont une vingtaine de jeunes de 16 à 29 ans à avoir participé à un chantier au Centre international d’ATD Quart Monde à Méry-sur-Oise.

Peinture, menuiserie, maçonnerie, les travaux ne manquent pas, mais l’objectif premier est de faire naître le dialogue. “Cela permet à des jeunes qui ont une vie différente de se découvrir et de voir qu’ils font partie d’une même jeunesse. Quand on est dans la discussion, dans le débat, certains ont plus d’aisance, alors que, quand on transpire tous ensemble, qu’on se tape sur les doigts avec un marteau, la situation est un peu nouvelle pour tout le monde”, souligne Jean Venard, coordinateur des chantiers jeunes.

«Une grande claque»

Cette session réunit notamment plusieurs militants Quart Monde et des jeunes engagés dans des mouvements de protection de l’environnement. « Après une période de militantisme très politique, j’avais besoin de me reconnecter avec des actions concrètes», souligne Romaric, 24 ans. “Je suis pas mal engagé sur la question écologique, mais je vois bien que, dans nos mouvements, on est un peu tous du même milieu social. On parle de justice sociale sans vraiment connaître, cela a des limites”, ajoute Romain, 22 ans. Même constat chez Corentin, 23 ans : “C’est bien de sortir de notre bulle, car même quand on est conscient que la misère existe, ce n’est pas facile de l’appréhender”.

Entendre le témoignage de Jessy, militant Quart Monde de 29 ans, le deuxième soir du chantier, tous rassemblés autour d’un feu de camp, a été pour beaucoup « une grande claque”, à l’image de Guillaume, 21 ans, étudiant en politiques publiques. Iris, 16 ans, se souvient qu’elle a « déjà fait des actions avec des associations, mais avec des personnes qui parlaient de ce qu’elles avaient appris dans les livres sur la pauvreté, mais ce n’était pas du vécu”. La lycéenne parle ainsi d’un « choc des réalités”.

Mais pour Jessy, ce chantier, comme tous ceux qu’il a fait depuis plus de dix ans, est l’occasion à la fois de partager ses connaissances manuelles, en tant que couvreur, et de parler des difficultés auxquelles il a été confronté. “Cela peut contribuer à changer les regards sur la pauvreté. Ici, on se sent écouté et je repars avec une nouvelle famille à chaque fois”, explique-t-il. Ce partage d’expériences permet, selon Jean Venard, de “prendre la mesure du chemin qu’il nous reste à faire les uns vers les autres”. Julie Clair-Robelet

 

Informations et inscriptions pour les chantiers jeunes  : chantiers.jeunes@atd-quartmonde.org

 

Photo : Chantier jeunes à Méry-sur-Oise en juillet 2020. © Carmen Martos, ATD Quart Monde

Laisser un commentaire

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 62%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Vous interpellez

sur X

.,

Ceci se fermera dans 0 secondes

Ceci se fermera dans 0 secondes

Vous interpellez

par Email

« * » indique les champs nécessaires

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter