ATD Quart Monde appelle à un quinquennat social, écologique et démocratique

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaque mois dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Communiqué de presse – 26 avril 2022

ATD Quart Monde appelle le président réélu à un indispensable tournant social, écologique et démocratique pour en finir avec la pauvreté et faire face aux défis qui sont devant nous.

Ce dimanche, plus de 28 % des électeurs se sont abstenus et nombreux sont ceux qui ont voté par colère ou par défaut, plus que par adhésion au programme de l’un ou l’autre des candidats. Ces scores, encore jamais atteints dans notre pays, révèlent l’importance des fractures qui traversent notre société. En tant que Mouvement engagé pour la participation des plus exclus, nous ne pouvons nous satisfaire qu’une telle proportion de citoyens ne se sentent pas pris en compte.

Le président de la République est le président de tous les Français. Il ne doit pas oublier que près de 9,3 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, que le mal-logement frappe près de 4 millions de personnes, que 1,5 million de jeunes ne sont ni en emploi, ni en formation et qu’un enfant sur cinq vit dans une famille en situation de pauvreté.

Le premier quinquennat d’Emmanuel Macron n’a pas permis l’amorce nécessaire pour aller vers « l’éradication de la pauvreté à hauteur d’une génération », comme il l’avait annoncé. Certes ce quinquennat a vu l’extension de l’expérimentation Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée, la généralisation de la complémentaire santé solidaire et du 100 % santé, ou encore l’extension du « Logement d’abord ». Mais ce quinquennat, c’est aussi une production très insuffisante de logements sociaux accessibles aux plus pauvres, un accompagnement des plus exclus dans l’accès aux droits défaillant, et un vrai droit à un filet de sécurité qui n’a toujours pas été instauré pour les 18-25 ans. Des mesures sont également venues compliquer davantage la vie des plus pauvres comme la baisse des APL ou la réforme de l’assurance chômage. Sans un engagement déterminé au plus haut niveau de l’État, la grande pauvreté continuera à briser les plus exclus et alimenter les fractures de la société.

Pour ATD Quart Monde, le programme présenté par le président durant la campagne n’est pas à la hauteur des enjeux. Il a nourri de sérieuses inquiétudes, concernant par exemple la proposition de conditionner le RSA à de l’activité. Nous saluons cependant une volonté affichée de lutter contre le non-recours par le versement automatique des prestations, mais resterons vigilants lors de sa mise en place.

Le président de la République a indiqué, le soir du 24 avril, que « nul ne sera laissé au bord du chemin ». Il devra faire plus que des promesses. Lui qui a parfois été tenté de s’affranchir des corps intermédiaires, il devra compter avec la société civile. Il doit maintenant et de manière urgente s’engager à mettre en œuvre un tournant social, écologique et démocratique afin d’en finir avec la pauvreté et de faire face aux défis qui sont devant nous. Ce tournant n’aura pas lieu sans une participation exigeante de tous les citoyens et en particulier des plus exclus.

A l’entame de ce quinquennat, ATD Quart Monde reste plus déterminé que jamais à bâtir une société juste et écologique qui ne laisse personne de côté.

Contact presse

Emilie Perraudin / emilie.perraudin@atd-quartmonde.org / 06 28 61 69 05

 

Télécharger le communiqué de presse en PDF

Laisser un commentaire

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 62%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Vous interpellez

sur X

.,

Ceci se fermera dans 0 secondes

Ceci se fermera dans 0 secondes

Vous interpellez

par Email

« * » indique les champs nécessaires

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter